Notre rôle

La Ville de DIE assure elle-même, en régie, la production et la distribution de l’eau potable ainsi que le traitement des eaux usées. C’est un service public, financé par les factures des abonnés.
La Régie de l’eau assure la production, le stockage et la distribution en eau potable, et veille à la qualité de l’eau distribuée au robinet des usagers. Elle assure la maintenance des installations, les travaux d’entretien, grosses réparations, le renouvellement des canalisations et des robinetteries situées sur le domaine public.
La Régie de l’assainissement est chargée de la collecte des eaux usées et de leur traitement.
Ces régies assurent l’entretien et l’exploitation des réseaux et des ouvrages d’eau et d’assainissement.

Urgences
En cas d’urgence, en dehors des heures d’ouverture de la Mairie, un service d’astreinte (soir, week-ends et les jours fériés) est joignable au 06 74 95 26 73

L'eau et vous

Bien gérer son compteur

Il appartient à chaque abonné de procéder au suivi de son compteur d’eau afin notamment de repérer une éventuelle fuite. La relève des compteurs par la Régie est effectuée une fois par an. Toutes les installations privées en aval du compteur d’eau sont de la responsabilité de l’abonné.
Protéger votre compteur contre le gel :

  • Vous devez isoler votre compteur par des plaques de polyuréthane ou polystyrène extrudé à l’intérieur du regard.
  • N’utilisez pas de matériaux absorbant l’humidité (paille, textile, papier, laine de verre ou de roche, etc…).

Votre compteur est sous votre responsabilité que vous soyez propriétaire ou locataire. Ainsi la réparation ou le remplacement d’un compteur gelé est à votre charge.

Votre compteur doit être accessible :
Afin d’effectuer le relevé de votre compteur, il est nécessaire de donner l’accès à nos techniciens chargés de la relève.
S’ils sont dans l’impossibilité de l’effectuer, il vous sera laissé un avis de passage dans votre boîte aux lettres pour convenir d’un rendez-vous.

Mon relevé de compteur

Le compteur d’eau est un appareil de mesure permettant de mesurer avec précision la consommation d’eau de votre installation.
Les chiffres rouges correspondent aux litres d’eau, les chiffres noirs aux m3. Si vous devez relever votre compteur prenez les chiffres noirs.
Si vous avez reçu un avis de passage, vous pouvez nous communiquer votre relevé par mail en nous joignant la photo de votre compteur d’eau.

Surveiller ma consommation

Si vous trouvez que votre consommation est élevée, nous vous conseillons de vérifier l’ensemble de vos points d’eau, en priorité les plus sensibles : les chasses d’eau, le cumulus et les canalisations.
Une consommation est dite “anormale” quand « le volume d’eau consommé depuis le dernier relevé excède le double du volume d’eau moyen consommé par l’abonné […] au cours des trois années précédentes» (Dispositions de l’article L2224-12 -4- III bis code général des collectivités territoriales).

Localiser une fuite

Vous pouvez relever votre compteur (tous les chiffres noirs et rouges) avant de vous coucher et vous assurez que personne ne consomme d’eau. Au réveil avant d’utiliser l’eau, relevez votre compteur.
Si vous constatez une différence entre les deux chiffres que vous avez notés, cela indique que vous avez probablement une fuite.

Pour repérer une fuite :

  • Fermez les robinets d’arrivée d’eau les uns après les autres et regardez les chiffres de votre compteur à chaque fois,
  • Dès que les chiffres cessent de tourner, vous avez détecté le circuit où est située la fuite,
  • Si malgré tout vous n’arrivez pas à localiser la fuite, contactez un plombier.

J'ai une fuite d'eau sur mon installation

  • Je ferme le robinet d’arrêt pour éviter tout gaspillage ;
  • Je prends les mesures nécessaires pour procéder à la réparation sur ma conduite en contactant une entreprise de plomberie de mon choix ;
  • Je contacte mon assurance habitation en cas souscription d’une extension permettant d’être couvert en cas de fuite d’eau ;
  • En cas de fuite sur canalisation : faire un courrier en joignant la facture ou attestation de l’entreprise auprès de la commune. Un écrêtement de votre facture d’eau peut vous être accordé si les conditions prévues par la loi (loi 2011-525 du 17 mai 2011) sont remplies, à savoir : local d’habitation, surconsommation deux fois supérieure à la consommation antérieure ou de référence, fuite sur canalisation, intervention d’une entreprise de plomberie.

Les demandes de dégrèvement pour les fuites survenues à l’intérieur des locaux d’habitation (WC, robinets, chauffe-eau …) ne sont pas recevables.

Économiser l'eau au quotidien

Chaque Français consomme en moyenne 150 litres d’eau par jour ! Chacun de nous, en modifiant ses habitudes peut réduire sa consommation d’eau de 30 %.
Pour économiser l’eau, il faut d’abord comprendre comment cette ressource est utilisée au quotidien :

  • 39% pour la toilette, l’hygiène
  • 20% pour les WC
  • 12% pour le lavage du linge
  • 10 % pour le nettoyage de la vaisselle
  • 6% pour l’arrosage du jardin et de la voiture
  • 6% pour la cuisine
  • 6 % autres usages domestiques
  • 1% pour l’eau potable

Soit 7 % pour l’alimentation et 93 % pour l’hygiène et le nettoyage.

Utilisations moyennes (en L) des différents points d’eau du foyer.

Agir au quotidien

Chacune et chacun peut donc agir au quotidien pour réduire sa consommation. Economiser l’eau, c’est d’abord être vigilant chez soi journalièrement :
Faire la chasse aux robinets qui coulent
Je ferme le robinet pendant le nettoyage des mains, le brossage des dents, le rasage…
Je répare mes robinets et ma chasse d’eau : un robinet qui goutte, c’est 100 litres d’eau perdus chaque jour et une chasse d’eau, c’est 1000 litres d’eau perdus chaque jour. Les fuites peuvent représenter 20 % de la consommation d’un foyer.
Je ferme le robinet et le compteur d’eau lorsque je parts en vacances ou que le bâtiment n’est pas occupé

Prendre des douches
Je préfère une douche de 5 minutes à un bain.
Je consomme ainsi 50 litres d’eau au lieu de 150 litres pour un bain. En fermant l’eau durant mon savonnage je peux économiser 20 litres de plus.

Installer une pomme de douche avec un aérateur
J’installe une pomme de douche avec aérateur : l’injection de bulles d’air donne l’impression d’utiliser la même quantité d’eau et pourtant je fais 30 à 40 % d’économie. D’autres systèmes existent « stop-douche », régulateur de pression…

Installer un mitigeur thermostatique
En trouvant instantanément la bonne température, j’économise 15 % de l’eau d’une douche. Pensez également à isoler le chauffe-eau et les tuyaux : l’eau chaude arrive plus vite.

Équiper sa chasse d’eau d’un mécanisme économique
Au lieu de 10 litres, j’utilise seulement 3 à 6 l d’eau. Je peux également installer des plaquettes économies d’eau, des briques ou des bouteilles d’eau dans la cuve de remplissage des toilettes pour diminuer le volume de remplissage de la cuve.

Laver sa voiture dans une station
Une station de lavage nécessite seulement 60 litres d’eau au lieu des 200 litres avec un tuyau d’arrosage.

Utiliser astucieusement sa machine à laver
Je remplis ma machine à laver et mon lave-vaisselle avant de la mettre en route ou j’utilise la touche “éco”. Je choisis également un lave-linge et un lave-vaisselle économes en eau en m’aidant de l’étiquette énergie : en effet, leur niveau de consommation peut varier, pour un lave-vaisselle de 15 à 40 litres et pour un lave-linge de 60 à 130 litres. Je lave la vaisselle en machine : j’utilise ainsi 15 à 19 l d’eau au lieu de 30 à 80 l à la main.

Récupérer l’eau pour arroser ses plantes
Je peux récupérer l’eau de rinçage des fruits et légumes, l’eau du pichet après le repas, recycler eau de l’aquarium.

Collecter l’eau de pluie à la descente des gouttières
Je m’en sers pour l’arrosage des fleurs et des pelouses ou pour laver la voiture, j’économise ainsi de l’eau potable.

Choisir ses heures d’arrosage et aérer la terre
J’arrose le soir : ce qui réduit les pertes dues à l’évaporation de 5 à 10 %. Je bine pour aérer la terre : ce qui équivaut à deux arrosages. J’investis dans du matériel d’arrosage “goutte à goutte”, micro-asperseurs, tuyaux poreux : ils consomment moins d’eau que les jets d’eau (l’arrosage d’un jardin nécessite 15 à 20 l/m2).
Je préfère l’arrosoir au tuyau pour limiter le phénomène de ruissellement et utiliser moins d’eau pour le même résultat. Associé au paillage, cette astuce permet d’économiser de grande quantité d’eau.

Economiser l’eau en cuisine
Je lave mes légumes au dessus d’une bassine afin de réutiliser l’eau pour par exemple arroser mes plantes ou mes fleurs.
J’attends que le lave-vaisselle soit entièrement rempli avant de le mettre en route. Certains modèles sont équipés d’une touche Eco ou demi-charge, je les utilise !
Si je fais la vaisselle à la main, je ne laisse pas l’eau couler ! Je préfère remplir 2 bacs (1 pour le lavage, l’autre pour le rinçage) et j’évite ainsi très simplement de gaspiller de l’eau inutilement. Notons qu’en ne fermant pas le robinet j’utilise pas moins de 50L d’eau potable pour nettoyer ma vaisselle contre seulement 15 à 20 litres en remplissant mes bacs.

Démarches et documents

Vous pouvez retrouver toutes les démarches des services de l’eau et de l’assainissement sur notre page dédiée.

Facturation

Deux relèves annuelles des compteurs d’eau sont programmées :

  • un relevé en avril pour les personnes non mensualisées (facture en juin)
  • un relevé en septembre pour les personnes qui ont opté pour la mensualisation (facture en octobre)

Lors de toute demande d’abonnement au service d’eau potable, des frais d’accès au service sont facturés.

Le montant de ces frais est indiqué sur la grille des tarifs.

En dehors des frais d’ouverture liée aux frais d’accès au service, la facturation de l’eau intervient 1 fois par an.
Votre facture est composée de trois parties :

  • Distribution de l’eau : correspond aux opérations liées à la production et à la distribution de l’eau potable, c’est à dire le captage, le traitement, le contrôle, le stockage de l’eau ainsi que l’entretien des réseaux et le service client.
    La part proportionnelle varie en fonction de votre consommation. Elle est facturée en fonction du relevé. L’abonnement couvre la mise à disposition d’un compteur et son entretien.
  • Collecte des eaux usées : applicables aux seuls abonnés raccordés ou raccordables au réseau d’assainissement collectif (“tout à l’égout”), la redevance assainissement finance la collecte des eaux usées et leur traitement en station d’épuration.
    La part proportionnelle est calculée au prorata de votre consommation d’eau potable. L’abonnement couvre les opérations réalisées pour collecter, transporter, épurer les eaux usées avant restitution au milieu naturel.
  • Organismes publics : ce poste comprend les différentes taxes et redevances.

La taxe « Pollution » est applicable à l’ensemble des abonnés du service des eaux, que les logements soient raccordés ou non à un réseau d’assainissement collectif ou équipés d’un assainissement individuel.
La taxe « Modernisation des réseaux » est applicable aux abonnés raccordés ou raccordables au réseau d’assainissement.

Le taux de ces taxes est fixé par l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée & Corse. Ces redevances par mètre cube d’eau, sont perçues par la Ville de Die qui les reverse intégralement à l’Agence de l’Eau Etablissement public de l’Etat, qui élabore des projets et apporte un soutien financier aux communes pour la lutte contre la pollution et la protection du milieu naturel.