Skip to main content
Actualités

Concertation pour la modification de la ZAC de Chanqueyras

By avril 10th, 2024No Comments

L’hôpital à Chanqueyras : un projet cohérent et positif pour l’avenir du Diois

Ce projet a, jusqu’à maintenant, rencontré beaucoup d’incompréhensions et d’oppositions. Des inquiétudes et questionnements de la part des habitants et riverains de la Zac de Chanqueyras, concernant l’impact et les nuisances potentiels de cette installation. Des inquiétudes et certaines interrogations de la part des hospitaliers, concernant son fonctionnement logistique et son accessibilité.

L’implantation prévue dans la plaine de Chamarges s’est avérée ni faisable ni souhaitable. Le projet de construction sur ce terrain n’a fait l’objet d’aucune étude de faisabilité juridique et urbanistique au moment de son acquisition, malgré les fortes contraintes de ce site : Classement en zone agricole, Site Patrimonial Remarquable (SPR) et nécessité de fouilles archéologiques préventives. Un projet d’utilité publique tel que la construction d’un hôpital aurait pu éventuellement justifier la remise en question et le déclassement de ce site, mais pour cela, il aurait été nécessaire de lancer une lourde procédure et de pouvoir démontrer que la réalisation de cet équipement ne peut se faire autrement. Or, la rénovation ou reconstruction sur le site actuel n’a pas fait l’objet d’une étude de faisabilité et le terrain de la ZAC de Chanqueyras, classé en zone constructible, a validé la capacité d’accueillir ce projet.

Au fil des décennies et encore récemment, l’extension urbaine de la ville s’est accentuée sur son côté Ouest. La limitation de l’extension urbaine de la ville sur les zones agricoles de la plaine de Chamarges est un enjeu majeur de préservation de notre qualité de vie et de nos paysages. En classant cette zone en Site Patrimonial Remarquable en 2014 (Délibération AVAP : CM du 17/12/2014), l’équipe de Gilbert Tremolet a affirmé cet engagement de protéger cette zone.

Il est nécessaire que la Ville de Die garde une ceinture verte et agricole, pour la production alimentaire, faite de ses meilleures terres de fond de vallée (Plaine de Chamarges, Jardins du Perrier, Fondeaux et vallon de la route de Romeyer). L’élaboration du PLUI (Plan Local d’Uranisme Intercommunal) nous oblige à trouver les solutions pour « reconstruire la ville sur la ville » et la loi Climat et résilience du 22 août 2021, a posé un objectif de zéro artificialisation nette (ZAN) des terres.

La ZAC de Chanqueyras fait partie des espaces déjà urbanisés de la ville, sur son côté Est, tournée vers le Haut-Diois. Le projet initial prévoyait une très forte densité : la construction de 270 logements, soient 24 logements individuels et une vingtaine d’immeubles de plusieurs étages. Un nouveau quartier voué à accueillir 270 foyers, 600 à 700 habitants, des flux de circulation et des nuisances sonores inévitables. À ce jour, 3 immeubles et 24 maisons mitoyennes, soit 79 logements ont été réalisés, ainsi que la Maison de Santé.

Choisir d’installer un hôpital et un service d’EHPAD dans un quartier d’habitation, c’est créer un nouveau quartier permettant de promouvoir le lien social et intergénérationnel à travers l’accueil d’une population diversifiée : habitants, patients, résidents, familles, visiteurs et personnels soignants. Une proximité avec la vie sociale du quartier pour les malades et résidents, avec des jardins dédiés pour l’EHPAD et ouverts sur des jardins collectifs.

Une bonne insertion de l’hôpital à Chanqueyras permettra de gérer au mieux les flux de circulation sans impacter le reste du quartier résidentiel, avec l’accès par un rond-point au niveau de la route de Valcroissant, desservant également la Maison de Santé. Des navettes entre le centre-ville et le quartier, hôpital et maison de santé, se mettront naturellement en place.

Par ailleurs, la configuration du terrain en pente permettra une bonne intégration architecturale, avec la possibilité d’un niveau en rez-de-chaussée semi-enterré (locaux techniques et stockage) et d’un niveau en étage et rez-de-jardin.

Le fonctionnement de l’hôpital de Die est à considérer dans l’ensemble du groupement hospitalier, en communication avec Valence et les autres unités hospitalières de la vallée. L’emplacement de l’hôpital du côté Est de la ville rajoutera 6 minutes en moyenne pour traverser la ville, minutes à relativiser sur le trajet Die/Valence d’environ une heure de route. La population du haut-Diois bénéficiera quant à elle, d’un accès plus facile et plus rapide au centre hospitalier.

La construction d’un nouvel hôpital sera plus fonctionnelle et mieux adaptée qu’une rénovation ou reconstruction sur le site existant, avec un équipement modernisé et attractif pour le personnel hospitalier, une qualité de construction et d’environnement assurant le confort et la bonne prise en charge des patients. Le site actuel de l’hôpital pourra par la suite porter des projets de logements et d’équipements nécessaires au développement de la commune. En parallèle, le nouvel aménagement de la ZAC pourra, vraisemblablement, conserver dans sa partie Nord la réalisation d’un programme de logements, dont une partie pourrait être dédié au personnel hospitalier.

La modification de la ZAC de Chanqueyras est entrée dans la phase de concertation, et ce jusqu’au début de l’été. Comme convenu, les documents de travail seront mis à disposition au fur et à mesure de leur établissement sur le site internet de la Mairie et sur place, à l’appui du registre. Le registre est ouvert et le sera jusqu’au mercredi 12 juin inclus, sans possibilité de dématérialisation. En revanche, pour celles et ceux qui ne peuvent pas se déplacer en mairie, il est possible d’écrire un courrier (postal ou mail à participation.habitante@mairie-die.fr) avec demande d’accusé de réception. Des ateliers publics, sur site et sur table, ainsi que deux réunions publiques sont programmés. Cette concertation, étalée sur plusieurs mois, va permettre de suivre l’élaboration du dossier et de prendre en considération les remarques, les observations, les suggestions et propositions des participants. C’est un processus important qui va permettre, de définir précisément les besoins et de délimiter l’emprise du centre hospitalier et de ses abords, en tenant compte des possibilités d’extension future, et de définir l’ensemble du nouveau programme de la ZAC.

Le bon avancement du projet, en collaboration avec le centre hospitalier, est un enjeu majeur pour le Diois et la prise en charge des parcours de santé. À présent, unissons nos efforts pour que le projet hospitalier soit à la hauteur des besoins du territoire du Diois, avec des services de soins, de consultations et un plateau technique adapté, pour faire face à la prise en charge des soins et des urgences. Unissons nos efforts pour que ce projet se réalise dans les meilleures conditions et les meilleurs délais.

Calendrier des rendez-vous publics de la concertation

  • Jeudi 4 avril (18h30- 20h30) : réunion publique à la salle Polyvalente
  • Mardi 30 avril (16h à 17h30) : Atelier public sur site à Chanqueyras
  • Jeudi 30 mai (18h30- 20h30) : Ateliers publics sur table en Mairie (sur réservation à partir du 30 avril – jauge limitée)
  • Mercredi 12 juin : clôture du registre en Mairie
  • Mardi 18 juin (18h30- 20h30) : réunion publique de restitution à la salle Polyvalente
  • Mardi 2 juillet : présentation du projet de délibération de bilan de la concertation au Conseil Municipal

Documents à consulter

Les documents de travail seront mis à disposition au fur et à mesure de leur établissement (état des lieux, périmètre, plan de masse, éléments de programmation etc.) sur cette page, ainsi que sur place, à l’appui du registre.

Retransmission audio de la réunion publique du 4 avril 2024

Une première réunion publique de concertation s’est tenue jeudi 4 avril, à la salle polyvalente de Die. Près de 300 personnes s’y sont rendues, et une cinquantaine d’auditeurs ont écouté la séance, retransmise en direct sur le site de la Ville. Ce fut l’occasion pour le bureau d’étude « Citadia » de présenter les étapes de la procédure et l’avancement du projet de modification de la ZAC. L’enjeu était de mettre en évidence les capacités du site de Chanqueyras à répondre, de façon fonctionnelle et concrète, aux besoins des soignants et usagers des services hospitaliers et de l’EHPAD, et plus globalement, pour les élus de la ville de Die et des prestataires, de répondre aux interrogations du public.

close

Bonjour !
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir un mardi sur deux des informations sur la Ville de Die dans votre boîte de réception.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.